Bio

Alexandre Barberon est né de parents français à Port Chester, dans l’État de New York, le 18 mars 1985.

En 1988, à l’âge de trois ans, il s’ouvre le crâne sur un pot de fleurs pendant la leçon de musique de sa soeur : le téléphone à cadran sur lequel sa mère tente désespérément de pianoter 9-1-1 se couvre de sang tandis que les sirènes de l’ambulance font bientôt écho aux accords suspendus du piano, couvrant les plaintes de sa voix naissante. Premier choc esthétique, première performance live.

En 2002 il fonde le groupe pop/rock « In furs », aka « Ellen pears », puis « Ranelagh » en 2005. À partir de 2006, il plonge avec la ferveur des néo convertis dans l’étude de la musique classique. D’abord avec Sylvie Carbonel, puis avec Jeanine Boutin, pianiste-concertiste et élève de Messiaen. Il tombe amoureux de Scriabine.

Le début du projet HOMA date de fin 2013 et en avril 2015 sort « Google Only Knows » son premier EP.

Son nouvel album est sorti le 23 mars 2018. HOMA y dévoile sa voix : la musique sans parole du premier EP a laissé place aux chansons, quelque part entre Robert Wyatt et MGMT, Jean-Michel Jarre et Phoenix.