Bio

Après de nombreuses années à écrire et composer pour la fiction, le théâtre, le disque, et bien d’autres domaines … il travaille actuellement sur un projet très personnel, hors-format et libérateur : une série de cinq LP de 7 titres instrumentaux: “L’Eté Revient Toujours” (16 Novembre 2018). « Paysages Lointains » (11 janvier 2019), « Les Steppes Intérieurs » (21 juin 2019). Le quatrième volet est en préparation pour une sortie prévue à l’automne.

Les titres évoquent la poésie de leur auteur et précisent l’angle onirique de ce projet.

« Si ma musique ne m’évoque pas d’images, si elle ne me met pas immédiatement dans un climat, un état second ou une ambiance particulière, alors il y a peu de chance qu’elle produise un effet sur quelqu’un d’autre. C’est donc cela que je recherche en priorité avant tout quand je compose, cette intimité musicale, cette source vraie, qui ne fait pas semblant. » (F.W.)

En véritable créateur de climats musicaux émotionnels hors pesanteur, il nous livre ainsi de petits haïkus électroniques emplis d’une poésie toute personnelle. Le format n’a plus d’importance, ici se joue une histoire parallèle et intime qui est l’expression d’émotions primaires, un peu comme une écriture automatique. La seule exigence est de ne pas se plier à une volonté d’efficacité qui pourrait nuire à la créativité. Expérimentations et lâcher prise à la recherche de l’épure. C’est également un terrain de jeu et un moment de vie, de bascule, quand un chanteur trouve sa voie en taisant sa voix.

« Le surréalisme m’a permis de dépasser de loin la recherche plastique, il m’a mené au coeur de la poésie, au coeur de la joie : joie de découvrir ce que je fais après l’avoir fait, de sentir gonfler en moi, à mesure que je peins un tableau, le sens et le titre de ce tableau ». ( « Miró au coeur de la joie » par Pierre Boucier, 1968)